Le Gabon veut faire baisser le prix du ciment

0
856

Le gouvernement veut faire baisser le prix du ciment. Cette ambition du gouvernement a été établie dans le document cadre du Plan d’accélération de la transformation 2021-2023. L’objectif des autorités gabonaises est de rendre le prix du ciment encore plus compétitif et d’éviter les pénuries saisonnières en augmentant le nombre d’acteurs sur le marché.

Le prix d’un sac de ciment, fixé initialement à 5 000 francs CFA chez les détaillants, pourrait baisser. Selon le nouveau document de stratégie de développement du pays, « Le prix de vente d’une tonne de ciment est 3 fois supérieur au Gabon qu’en Turquie, en partie comme conséquence d’un monopole sur la production de ciment et une interdiction des importations de ciment. Les pénuries de ciment récurrentes et les pertes de recettes douanières sont la conséquence de l’interdiction d’importation de ciment ». Ce document garantit l’ouverture du marché à d’autres opérateurs dans le pays en plus de Cimaf Gabon, CimGabon et Africa Cement. Le groupe Fobert Gabon, qui a récemment fait son entrée sur le marché, a mis à disposition 41 000 tonnes de ciment. Cette société fixe le prix du sac de 50 kg à 4300 FCFA, soit une réduction de 15%. La concurrence permettra de baisser les prix au niveau des autres opérateurs du secteur.

En outre, le gouvernement a décidé de libéraliser le secteur en levant l’interdiction d’importation de ciment au Gabon. Cette décision a été en vigueur pendant deux ans et a pris fin le 17 juillet 2019. Le marché est donc désormais ouvert aux importations.

Leave a reply