Accord Cirmf-IHU : Une meilleure ouverture entre les chercheurs français et gabonais se dessine

0
284

Un accord va bientôt être signé entre le centre international de recherches médicales de Franceville (Cirmf) et l’institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille. Il vise à intensifier la mobilité des chercheurs entre Franceville et Marseille. Ils auront désormais plus d’ouverture et d’opportunités pour effectuer des recherches au nom de la science de manière conjointe. L’accord sera signé par le microbiologiste français, Didier Raoult.

Le chercheur français est actuellement au Gabon sur invitation du Cirmf. Il participe à un sommet scientifique sur le transfert des microbes des grands singes vers l’homme. Un sommet organisé par le Cirmf à Franceville. Le séjour du chercheur français au Gabon est l’occasion pour le Cirmf de discuter des possibilités de financement pour la recherche au Gabon. Des discussions scientifiques sont également au contre de cette visite qui s’achèvera le 4 septembre prochain.

Le microbiologiste français Didier Raoult dirige l’institut hospitalo-universitaire de Marseille. Le chercheur âgé de 69ans a été propulsé sur la scène internationale en 2020. Ceci après qu’il ait proposé la chloroquine comme traitement contre la Covid-19. Il est très suivi pour ses positions controversées sur cette pandémie. L’infectiologue travaille depuis plusieurs années avec le Gabon à travers l’Ihu.

Le Cirmf est un laboratoire gabonais créé en 1974. Il est une référence pour le diagnostic des maladies infectieuses. Le Cirmf est aussi Centre régional de référence OMS pour les fièvres hémorragiques virales et des arboviroses.

Leave a reply