Adhésion prochaine du Gabon au Commonwealth :  Voici le processus suivi par le gouvernement

0
161

Le Gabon a suivi tout un processus avant de soumettre son désir d’adhésion au Commonwealth. Le porte-parole de la présidence de la République a donné des précisions sur le calendrier observé par le gouvernement. Jessye Ella Ekogha s’est exprimé hier au cours d’une conférence de presse.

Avant l’annonce officielle, une première mission est venue à Libreville fin Avril 2021. La délégation à rencontrer les différents acteurs politiques gabonais. Il s’agit entre autres des présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale et des responsables de partis politiques. Les représentants de la société civile ont également été au contact de cette délégation. « Comme très rarement dans notre pays, les membres de la délégation du Commonwealth ont été heureux de constater que cette adhésion serait une très bonne chose », a souligné Jessye Ella Ekogha.

Une rencontre s’est tenue à Londres entre le Chef d’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba et la secrétaire générale du Commowealth, Mme Patricia Scotland. Cette assise tenue mi-mai a marqué le début de la phase administrative du processus. A l’issue de cette rencontre la probable adhésion du pays à la communauté du Commonwealth a été rendue publique.

Pour l’heure, le gouvernement est appelé à fournir un bon nombre de documents. « Pour vous donner une idée, il y a environ 700 pages à traduire en anglais ». Après cette étape, une deuxième mission sera dirigée sur Libreville pour vérifier les différents aspects. La candidature sera présentée à la suite aux 54 membres du Commonwealth qui procéderont à un vote.  » Si tout se passe sans aléas, on peut espérer la validation de la candidature du Gabon. Celle-ci sera prononcée lors du prochain Sommet de Kigali. Elle était prévue initialement en juin mais a été repoussé sine dine » , a conclu le porte-parole du gouvernement gabonais.

 

Leave a reply