Affaire Guélor Kanga, «la décision de la Confédération Africaine de Football dans quelques jours»

0
323

La Confédération Africaine de Football prononcera son verdict final dans l’affaire Guélor Kanga dans quelques jours. Après deux reports successifs, l’instance faîtière du football africain tranchera pour les deux camps. Lundi dernier, les fédérations gabonaise et congolaise de football ont été auditionnées devant le jury disciplinaire de la CAF. Chaque fédération a eu 30minutes pour se défendre, par visioconférence.

La fédération congolaise de football (Fecofa) a indiqué dans un nouveau communiqué, avoir présenté « plusieurs documents ». Ceux-ci démontrent selon elle « la nationalité congolaise de Guélor Kanga, ainsi que celle de ses parents ». Lesdits documents ont été étudiés par la CAF tout juste avant l’audition. La fédération gabonaise qualifie de  « manipulation » et de « mauvaise foi » la procédure engagée par la Fecofa.

La fédération gabonaise de football (Fegafoot) est quant à elle « restée fidèle à sa ligne de défense dans ce dossier ». Elle dément formellement la version avancée par la Fécofa. L’institution se dit sereine quant au prochain verdict annoncé par la CAF à la suite des auditions. Elle n’a pas manqué de « rassurer le public sportif gabonais ».  

Les faits sont survenus après la défaite des Léopards de la République démocratique du Congo. Ils ont affronté en mars dernier, les Panthères du Gabon à Franceville. Le match entrait en ligne de compte  pour les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des nations 2022. Depuis lors, la Fecofa a engagé une procédure de disqualification à l’encontre de l’équipe gabonaise. Elle évoque une prétendue « falsification d’identité » de l’international gabonais Kanga Guelor. L’affaire suit son cours et devrait être résolu dans un plus bref délai.

 

Leave a reply