Affaire Yann Bahou : La ressortissante ivoirienne n’avait pas l’autorisation d’entrée en territoire gabonais

0
102

La ressortissante ivoirienne Yann Bahou a récemment été reconduite dans son pays d’origine alors qu’elle venait d’atterrir en territoire gabonais. L’animatrice radio-télé a été interpellée à l’aéroport gabonais et a été rapatriée dès le lendemain. Elle n’a pas pu effectuer son séjour en territoire gabonais comme elle l’avait prévu. La situation a enflammé la toile ces dernières heures et suscité bon nombre de réactions de la part des internautes.

Saisie de l’affaire, la direction générale de l’immigration du Gabon a indiqué les raisons de ce renvoi de l’animatrice ivoirienne. En effet, pour obtenir une autorisation d’entrée en République Gabonaise y compris dans le cadre d’une visite familiale, il faut nécessairement en faire une demande préalable. Celle-ci est effectuée par l’hôte au Gabon auprès de la Direction générale de la documentation et de l’immigration à Libreville. « Le visiteur doit présenter une copie de la demande à l’embarquement, au départ de l’aéroport. Elle est ensuite échangée, à l’arrivée au Gabon, contre l’autorisation d’entrée. Il est également recommandé, pour les autorisations d’entrée, que les répondants locaux (familles ou entreprises) soient présents à l’aéroport. Ceci lors de l’arrivée des personnes attendues. Ils doivent détenir les  documents originaux du dossier, dans le cas où ceux-ci n’ont pas pu leur être envoyés avant leur départ…. Cette procédure s’applique aux ressortissants, qu’ils soient touristes, hommes d’affaires ou simples visiteurs ».

Des obligations à laquelle l’animatrice n’a pas satisfaite. Cet incident n’est donc que l’application de la loi qui régit le système d’immigration au Gabon.  L’animatrice ivoirienne a justement manqué d’une autorisation d’entrée en territoire gabonais. Yann Bahou a également manqué de répondants locaux pour l’accueillir à l’aéroport.

Leave a reply