Alain Bâ Oumar quitte la Confédération patronale gabonaise (CPG)

0
47
Ba-Oumar

Alain Bâ Oumar vient de donner sa démission de la Confédération patronale gabonaise (CPG). Il n’aura pas survécu à la crise qui secoue l’organisation depuis plusieurs mois. Alain Bâ Oumar a présenté sa démission à l’issue d’un conseil d’administration tenu au siège de la CPG à Libreville.

L’homme politique devra assurer l’intérim pendant un mois, avant des nouvelles élections prévues en juin prochain. Sa démission fait suite à une polémique relayée par ses détracteurs. Ces derniers l’accusent d’une gestion ‘‘scabreuse’’ de l’organisation. Celle notamment chargée de défendre les intérêts des patrons d’entreprises.

À sa suite, les membres du collectif exigent un président rassembleur. Ce dernier devra avoir des regards neufs sur l’après-pétrole, la transition écologique et la montée en puissance du numérique. Le choix pourra être porté sur une femme à la suite du président démissionnaire.

Leave a reply