Amélioration du chemin de fer gabonais: Le gouvernement resserre ses liens avec le groupe Eramet

0
358

Le gouvernement gabonais compte renforcer son partenariat avec le groupe Eramet. Ce renforcement implique la remise à niveau du chemin de fer au Gabon. Le pays compte renforcer également le partenariat stratégique avec le groupe en matière de production de manganèse. Ces différents sujets étaient au cœur de la rencontre tenue mercredi dernier entre le président gabonais et le président directeur général de Eramet. Le Chef d’Etat Ali Bongo a reçu Christel Bories, président directeur général de Eramet en audience.

« Dans le monde économique qui vient, le manganèse est un minerai stratégique. Nous devons en faire l’un des pivots de notre développement industriel. Pour accroître la valeur ajoutée produite localement. Et surtout augmenter fortement le nombre d’emplois qualifiés pour nos compatriotes » , a déclaré le président gabonais.

Au cours de cette rencontre, les deux autorités ont également effectué le point des performances de la compagnie minière de l’Ogooué (Comilog). Elles ont également revu les performances de la société d’exploitation du transgabonais (Setrag).

« Nous avons aussi parlé du futur. Notamment des perspectives d’exploration de nouvelles réserves de manganèse. Puis des différents projets pouvant contribuer au développement de l’économie gabonaise », a indiqué Christel Bories. .

Ce tête à tête qui intervient dans un contexte où la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT) est la préoccupation majeure du gouvernement gabonais. Le Comilog est une filiale du groupe métallurgique français Eramet. Il est à ce jour le deuxième producteur mondial du manganèse à haute teneur. Le groupe Eramet ambitionne de devenir le leader mondial de l’extraction rentable et responsable du manganèse.

 

Leave a reply