Arboretum de Sibang : le Gabon travaille à la restauration de ses forêts   

0
275

  Le ministre en charge des Eaux et Forêts, Lee White, a organisé le 20 mars dernier la plantation de plusieurs espèces de bois à savoir : l’Okoumé, l’Azobé et l’Andoung dans l’arboretum de Sibang. C’était à l’occasion de la célébration de la journée internationale des forêts.

Selon le ministre, la journée internationale est « l’occasion de réfléchir sur l’importance des forêts car perdre ces forêts, c’est perdre ces écosystèmes qui sont d’une valeur inestimable ». Pour lui, il est important de restaurer les forêts même si le Gabon est majoritairement couvert de forêts. « Nous avons une des forêts les plus intactes au monde et elle permet de contrôler la pluviométrie jusqu’aux confins de l’Ethiopie et de l’Egypte. Elle joue un rôle très important au niveau international en termes de stock de carbone », a-t-il déclaré.

Les forêts comme celle de Sibang jouent un rôle clé dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elles disposent d’une forte capacité d’absorption du carbone, selon le ministère en charge des forêts.

De plus, avec la conservation de ses forêts, le Gabon respecte ses engagements pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Cet accord prévoit des mécanismes de marché du carbone, ainsi que le transfert de technologies. Il s’agira également de renforcer les capacités des pays signataires de l’accord. C’est une opportunité pour le pays de répondre favorablement aux attentes de l’accord de Paris notamment, la réduction du réchauffement climatique entre 1,5° et 2°C.

Leave a reply