Attractivité du nouveau code des hydrocarbures, déjà 12 contrats signés entre Juillet 2019 et février 2020

0
283

Déjà 12 contrats d’ hydrocarbures signés depuis la promulgation du nouveau code des hydrocarbures au Gabon. C’est le bilan effectué par le ministre gabonais du pétrole, Vincent de Paul Massassa, en réponse aux préoccupations exprimées par le député Jean-Robert GOULONGANA sur l’attractivité du nouveau Code voté à l’assemblée nationale. Le nouveau Code qui régit le secteur des hydrocarbures a été adopté dans le cadre du plan de relance de l’économie mis en œuvre par le Gouvernement gabonais.

Les toutes premières signatures de contrats ont eu lieu deux semaines après l’adoption du nouveau Code à la date du 02 Août 2019 pour le compte de la zone offshore profonde et très profonde. L’Etat gabonais a signé deux contrats d’exploration et de partage de production (CEPP)  avec la société PC GABON UPSTREAM S.A, filiale de la société malaisienne Petronas. Deux avenants auxdits contrats ont ainsi été signés entre l’Etat Gabonais et la société CNOOC Africa Holding Ltd à la date du 25 novembre 2019. La filiale de la société chinoise CNOOC international a repris l’intégralité des intérêts pétroliers des CEPP dénommés « BC9 n°G4-224 » et « BCD10 n°G4-225 », opérés par la multinational Shell Offshore Central Gabon.

7 autres contrats de partage de production (CPP) ont été signé en zone conventionnelle le 28 Octobre 2019, avec les sociétés et 3 contrats d’exploration .

Avec la société Perenco Exploration Gabon S. A, l’état gabonais a signé trois contrats d’Exploration et de Partage de Production (CEPP) le vendredi 14 février 2020. «Nous restons convaincus que l’Etat aurait pu signer plusieurs autres contrats d’hydrocarbures si les conditions sanitaires ne s’étaient pas dégradées. A cet effet, notre ambition est de signer plusieurs nouveaux contrats, après la reprise du 12ème appel d’offres», a conclu Vincent de Paul Massassa, ministre du Pétrole.

 

 

Leave a reply