Avancée des travaux du barrage de Kinguélé, le groupe Meridiam rend compte au président Ali Bongo

0
204

Le patron du groupe Meridiam qui pilote les travaux du barrage de Kinguélé a rencontré le président gabonais mardi dernier. Au cours de l’audience, il a fait le point sur l’avancement des travaux du barrage de Kinguele-Aval et de la Transgabonaise. Thierry Deau s’est entretenu avec le Président Ali Bongo Ondimba sur l’état des travaux.

À l’issu de l’audience, aucun détail n’a été donné sur l’évolution des deux chantiers. Néanmoins, le patron du groupe français a réaffirmé l’ambition de sa firme spécialisée dans la réalisation d’infrastructures. Celle-ci est « de pouvoir contribuer au développement économique du Gabon. Ceci passe par l’investissement dans les infrastructures essentielles pour du très long terme. Meridiam est un investisseur qui investit sur des durées minimums de 25 ans ».

Les travaux initiés du barrage de Kinguele-Aval Aval est estimé à 80 milliards de FCFA. La société chinoise Sinohydro est mandataire des travaux. Une fois achevé, le barrage de 34 MW achevé, il va permettre à la  Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) d’optimiser la production et la fourniture d’énergie dans la région. Il va renforcer le réseau interconnecté de Libreville qui connaît une demande croissante en énergie.

Les travaux de la  Transgabonaise ont démarré officiellement en Septembre 2020. Un premier tronçon de 81km a déjà été construit. Il relie Libreville et Franceville sur 780 kilomètres. Ce tronçon a été réalisé grâce à un financement de la Société autoroutière du Gabon (SAG) filiale de Meridiam et d’Arise. Le coût des travaux est évalué à hauteur de 600 milliards de FCFA. La Transgabonaise permettra de développer les échanges entre les provinces. Elle va également créer des emplois ce qui aura un impact direct sur l’économie gabonaise.

 

Leave a reply