Cimaf et Aganor s’emploient à faire respecter les normes de fabrication des briques et des parpaings

0
382

La société Ciment de l’Afrique (Cimaf) et l’agence gabonaise de normalisation (Aganor) ont lancé une campagne de formation pour les maçons et les briquetiers. Cette initiative vise à améliorer la qualité des briques et des parpaings fabriqués au Gabon.

Selon le directeur commercial du Cimaf, Mohamed Amine Belymam, l’objectif de cette campagne de formation est « d’améliorer la qualité de la construction au Gabon. Nous voulons offrir aux populations des produits de bonne qualité ». Cette formation permettra d’enseigner aux maçons du pays les méthodes de fabrication des briques et des parpaings selon les exigences de la norme « NGA 18500-3:2020 ». Selon le directeur de la promotion de la qualité d’Aganor, Brice Martial Kouyilobo, de nombreux maçons et briquetiers travaillent sans respecter les méthodes et les normes du domaine et fabriquent des briques de mauvaise qualité.

Pour cette campagne, un total de 450 briquetiers et maçons de Libreville seront formés. La campagne s’étend sur l’ensemble du territoire national. Le Gabon vise à diversifier son économie à travers le secteur BTP. Le Premier ministre gabonais, lors de la présentation du plan triennal (2021-2023) visant à accélérer la transformation du pays, avait mentionné la reprise en main de « la production des matériaux de construction pour faire baisser  le coût des intrants et maximiser la valeur ajoutée locale de cette filière ».

Leave a reply