Coup d’État au Burkina Faso : le Gabon soutient les décisions de l’Union Africaine et de la CEDEAO

0
110

Le Gabon soutient les décisions fermes prises par l’Union Africaine et la CEDEAO. Les deux institutions ont condamné le coup d’Etat contre le président élu du Burkina Faso, Roch M. C. Kaboré.

Le président Ali Bongo Ondimba s’est prononcé hier sur le sujet sur sa page Facebook. « Le Gabon soutient les déclarations de l’Union Africaine & de la CEDEAO. Celles condamnant la tentative de coup d’Etat contre le président démocratiquement élu du Burkina Faso, Roch M.C. Kabore. Il ne peut y avoir de solution viable en dehors du cadre constitutionnel et du dialogue« , a déclaré le président Ali Bongo Ondimba.

La situation au Burkina Faso s’est empirée ces dernières heures. Le président élu, Roch Kaboré a été déchu. Il est tenu en captivité par un groupe des forces armées du pays. Le Président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat s’est aussitôt prononcé sur la question. Il a appelé l’armée nationale et les forces de sécurité du pays à s’en tenir strictement à leur vocation républicaine. C’est celle de la défense de la sécurité intérieure et extérieure du pays. Il les appelle à assurer l’intégrité physique du Président ainsi que tous les membres de son Gouvernement.

La CEDEAO et l’Union Africaine encouragent le gouvernement et tous les acteurs civils à privilégier le dialogue politique. Le président Ali Bongo Ondimba rejoint cette décision conjointe prise par les deux institutions africaines.

Leave a reply