Coup d’Etat raté : Kelly Ondo Obiang et ses complices renvoyés devant la cour spéciale militaire

0
366

Le lieutenant Kelly Ondo Obiang et ses complices, auteurs présumés du coup d’État manqué de janvier 2019, comparaîtront à nouveau devant la cour spéciale militaire. Les charges retenues contre eux ont été jugées suffisantes.  La décision aurait été rendue depuis le 5 février 2021 par la juge chargée de l’instruction, Linda Audrey Matsanga Moubadji. Ils sont détenus à la prison centrale de Libreville depuis février 2019.

Le lieutenant Kelly Ondo Obiang, l’adjudant Estimé Bidima Manongo et l’adjudant Dimitri Nze Minko, tous membres de la Garde Républicaine (GR) se sont rendus coupables de crimes d’association de malfaiteurs, de séquestration arbitraire et d’atteinte à la sécurité intérieure de l’État. Accusés d’avoir planifié un coup d’Etat, ils ont reconnu les charges qui pèsent sur eux lors des interrogatoires. Leur ambition était de sauver le pays du « chaos », ont-ils déclaré.

Selon le journal La Cigale enchantée, le lieutenant Kelly Ondo a déclaré « qu’à la suite de certaines injustices et frustrations subies au sein de la Garde républicaine, et au regard du climat politique qui prévalait en début d’année 2029, il mûrissait l’idée de mener une action visant à empêcher que le pays ne sombre dans les mêmes travers que la Côte-D’ivoire».

Il se serait alors approché des deux adjudants et leur aurait servi qu’il connaissait de nombreux officiers supérieurs et généraux qui adhéraient à leurs actes. Le juge a jugé les charges suffisantes et a ensuite ordonné leur renvoi devant la cour spéciale militaire, statuant en matière pénale, pour être jugé conformément à la loi.

 

 

Leave a reply