Covid-19 : le gouvernement gabonais compte accélérer le rythme de la vaccination

0
448

Le gouvernement gabonais veut accélérer le rythme de la vaccination dans le pays. Cette décision intervient après la découverte de la présence du variant Delta. Il est réputé plus contagieux et plus dangereux. Le sujet a été abordé lundi dernier lors du conseil des ministres. L’assise gouvernementale a connu la présence du chef de l’ État gabonais, Ali Bongo Ondimba.

 » La situation épidémiologique de la Covid-19 est marquée par une augmentation progressive du nombre de nouvelles contaminations dans le pays. Ces chiffres sont liés au relâchement observé au sein des populations et de la présence du variant Delta. Le chef de l’État, a instruit le gouvernement à davantage renforcer et étendre la nouvelle stratégie vaccinale. Celle-ci est illustrée par la campagne de vaccination itinérante déjà effective dans les communes de Libreville, Owendo et Akanda », a indiqué le communiqué officiel.

Le variant Delta est en circulation dans le pays. Les autorités indiquent que plus de 500 porteurs du variant ont été détectés sur 954 échantillons prélevés. Les analyses ont été effectuées au Centre Interdisciplinaire de Recherches Médicales de Franceville et au Centre de recherches médicales de Lambaréné. Une « prédominance du variant Alpha a été retrouvée dans 47% des prélèvements envoyés au séquençage. Le variant Delta a été découvert dans 4% des prélèvements à partir du mois de juillet, et le variant Bêta 2% « . Ces variants sont les trois qui préoccupent le plus dans le pays. Le variant Delta a été retrouvé pour la première fois en 2020 en Inde. Il est 40 à 60 % plus contagieux que les autres variants en circulation et se montre moins sensible aux anticorps neutralisants selon des scientifiques.

La caravane itinérante de vaccination est la nouvelle stratégie adoptée par le Gabon. Elle a été lancée le 27 août dernier dans le Grand Libreville. Le but étant d’intensifier la campagne de vaccination afin d’atteindre un taux de couverture de 60% de la population. Les populations demeurent néanmoins réticentes. Le taux de couverture vaccinale est de 7% sur toute l’étendue du territoire national.

 

Leave a reply