Covid-19 : Le ministère de la Santé met en garde les auteurs de fake news sur le vaccin Sinopharm

0
217

Le 15 avril dernier, le ministère de la Santé a publié un communiqué dans lequel il dénonce une note vocale mensongère qui met en cause le vaccin Sinopharm. Le fichier massivement relayé sur les réseaux sociaux, fait entendre un certain patient du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL). Ce dernier prétend  y subir des complications suite à l’injection du vaccin Sinopharm.

« A cet effet, le ministère de la Santé tient à préciser qu’à ce jour, le vaccin Sinopharm a été administré à 5115 personnes dont 67 ont reçu leur deuxième dose conformément au protocole de ce vaccin. Aucun effet secondaire majeur n’a été enregistré par les équipes de la pharmacovigilance du Comité national de vaccination contre la Covid-19. C’est dire que ce message audio est une fois de plus l’œuvre des personnes mal intentionnées », indique le communiqué du ministère.

Les autorités sanitaires gabonaises prient les populations de ne pas se laisser influencer par ces « complotistes qui visent à jeter le discrédit sur la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 qui se déroule avec succès. ».

Par ailleurs, les auteurs de ces fausses allégations seront systématiquement poursuivis et subiront les sanctions prévues pour de pareils cas.

 

Leave a reply