Covid-19 : les Gabonais vaccinés retrouvent progressivement un train de vie normale

0
94

Au Gabon, les personnes vaccinées contre la Covid-19 connaissent un retour progressif à la vie « normale« . La vie reprend peu à peu son cours dans le pays pour ces derniers. Depuis le 24 décembre dernier, le gouvernement a adopté de nouvelles mesures pour lutter contre cette pandémie. Celles-ci ont été prises à la suite de l’annulation par la Cour constitutionnelle des dispositions antérieures. Une situation due à une requête formulée par des membres de la société civile gabonaise.

Les nouvelles mesures gouvernementales sont favorables pour les personnes vaccinées au Gabon. Les entreprises dont tous les employés sont vaccinés sont exemptées de la mesure de couvre-feu. Il s’agit notamment des restaurants, snack-bars, boîtes de nuit et bien d’autres encore. Aussi, toute personne vaccinée est autorisée à circuler aux heures du couvre-feu et à accéder aux lieux publics librement. Les concernées peuvent également circuler à l’intérieur du pays sans avoir besoin d’une autorisation spéciale ou d’un test PCR. Ces nouvelles mesures marquent également la fin de la gratuité du test PCR.

Plusieurs acteurs de la société civile ont à nouveau jugé l’arrêté « illégal« . Le Copil citoyen a lancé une pétition pour contester les nouvelles mesures. Le mouvement entend mandater les citoyens pour introduire un autre recours en annulation du nouvel arrêté. « Nous invitons le peuple gabonais, les syndicats ayant suspendus leurs mouvements de grève, les confessions religieuses et leurs membres. Puis les acteurs politiques, culturels, économiques à se tenir prêt pour mener des actions d’envergure. Celle-ci, visant à défendre par tous les moyens patriotiques notre constitution et nos libertés fondamentales face au gouvernement« , a déclaré, le porte-parole du Copil citoyen, Geoffroy Foumboula Libeka Makosso.

Leave a reply