Covid-19/ rentrée scolaire 2021-2022 : les établissements seront dotés de tests rapides

0
245

Les établissements scolaires gabonais vont être dotés de tests rapides dès la prochaine rentrée. Le gouvernement compte renforcer le protocole sanitaire au sein de ces établissements. Il s’agit d’une décision prise par le ministre gabonais de l’éducation nationale, Patrick Mouguiama Daouda. Le membre du gouvernement l’a annoncé dans une interview publiée hier.
« Les infirmeries des établissements seront approvisionnées en tests rapides de détection du Coronavirus. Ceux-ci donnent des résultats en 15 minutes. Ces derniers seront ensuite confirmés ou infirmés par les tests PCR. Tous les enfants fébriles ou ayant des symptômes de grippes seront prélevés et testés sur place », a déclaré  Patrick Mouguiama Daouda. En cas de résultats positifs, un protocole d’échéance et de prise en charge des contacts en milieu scolaire sera activé. Ce protocole sera coordonné par l’équipe technique du Copil-Coronavirus.

Cette décision intervient à deux semaines près de la rentrée des classes en territoire gabonais. Les autorités gabonaises ne comptent pas prendre de risque au regard de la propagation du virus. Surtout avec l’arrivée depuis quelques temps du variant Delta. Entre autre mesure, « la mesure de température sera systématique à l´entrée des établissements. Tout enfant fébrile ou grippé à l´entrée devra être envoyé à l´infirmerie pour un test Covid. Il sera renvoyé à domicile en attendant les résultats (TDR) et (PCR) », a précisé Patrick Mouguiama Daouda.

Au Gabon, un accent particulier sera mis sur le maintien et le renforcement des mesures barrières. Le gouvernement a prévu une aération systématique des espaces et le lavage des mains. Le port du masque est obligatoire à l’intérieur et à l’extérieur. Il est valable pour les personnels et les élèves de l’école primaire et secondaire, ainsi que des universités. Une désinfection des surfaces fréquemment touchées sera effectuée une fois par jour au sein de ces établissements.

 

Leave a reply