Déforestation en Afrique Centrale : Le Gabon sollicité pour mesurer l’ampleur de la situation

0
352

Le Gabon est sollicité pour mesurer l’ampleur de la déforestation enregistrée en Afrique Centrale. C’est l’agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (Ageos) qui a été retenue pour mener les travaux. Elle a été sélectionnée par l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Le projet se déroulera en plusieurs phases. Il vise à mettre au point une méthode globale, standard et à grande échelle d’estimation dynamique des forêts. Ceci, grâce à des solutions informatiques et des outils open source.

L’Ageos va se servir de la plate-forme de surveillance forestière de l’organisme onusien, Sepal. Grâce à cet outil informatique, l’agence va estimer la déforestation et la dégradation des forêts en Afrique Centrale. Il s’agira de cartographier les perturbations et quantifier les moteurs directs et historiques de la situation dans la sous-région du bassin du Congo.  » L’autre aspect du projet va consister à : l’élaboration d’une légende harmonisée des classes d’occupation du sol du Gabon. Ceci en utilisant l’outil LCML/LCCS afin d’avoir des classes cohérentes et facilement transposables à l’échelle sous régionale. Une production des données de validation en utilisant l’outil Collect Earth pour la validation de la cartographie gabonaise  d’occupation du sol 2020″, a indiqué l’Ageos.

Le Gabon est considéré comme un modèle en matière de gestion des forêts en Afrique centrale. Le pays a déjà reçu plusieurs récompenses pour son engagement en faveur de la protection de ses forêts. Entre 2016 et 2017, ce sont environ 3,4 millions de tonnes de carbone qui ont été séquestrées par la Gabon.

 

Leave a reply