Des cadres et militants du RPM et du CLR rejoignent le Parti démocratique gabonais (PDG) 

0
173

Plusieurs cadres et militants de l’opposition viennent de rallier le Parti démocratique gabonais (PDG). Il s’agit de certains membres du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) et du Centre des Libéraux réformateurs (CLR) du 4e arrondissement de Libreville.

Le weekend dernier, Guy Gervais Meye M’Ayong a officialisé son adhésion au PDG. L’élu local du Rassemblement pour la Patrie et la Modernité (RPM) dans le 4e arrondissement de Libreville emmène avec lui près d’une quarantaine de militants. Il en est de même du côté du CLR. « L’opposition au Gabon est stérile. Elle passe son temps à critiquer ce que fait la majorité. Ce n’est pas ma conception de la politique. Surtout au niveau local. J’ai l’impression que l’opposition ne pense plus qu’à une chose : prendre la place de ceux qui sont au pouvoir« , a déclaré Guy Gervais Meye M’Ayong, élu local du RPM.

Ces ralliements de cadres et militants du RPM et du CLR viennent s’ajouter à de nombreux autres ces derniers mois. Les plus spectaculaires sont l’adhésion de Frédéric Massavala (ex-porte-parole de Jean Ping en 2016), René Ndemezo’o Obiang (soutien de Jean Ping en 2016) et bien d’autres encore. L’opposition gabonaise aborde la pré-campagne en vue de l’élection présidentielle de 2023, très affaiblie.

Leave a reply