Des femmes entrepreneures libanaises projettent investir dans des secteurs porteurs au Gabon

0
211

Des femmes entrepreneures libanaises ont évoqué le désir d’investir au Gabon dans des secteurs porteurs. Elles ont été reçues en audience mercredi dernier par le ministre gabonais des affaires sociales, Prisca Koho Nlend. La délégation était conduite par Aline Younes, l’ambassadrice du Liban près le Gabon.

« C’était une rencontre de prise de contact qui a permis aux femmes d’affaires de présenter leurs différentes activités. Elles ont également pris connaissance des secteurs porteurs vers lesquels orienter les investissements. », a indiqué le département ministériel.

La ministre gabonaise a profité de l’occasion pour exhorter les femmes d’affaire gabonaises s’impliquer. « Les femmes d’affaire gabonaises devraient saisir les possibilités de partenariat gagnant/gagnant pour s’autonomiser. Elles peuvent établir des relations d’affaires qu’il faut concrétiser et accélérer dans le cadre de la coopération bilatérale avec le Liban », a-t-elle ajouté.

Ces différents investissements étrangers vont renforcer l’économie gabonaise impactée par la crise de la Covid-19. Du côté du Liban, la crise a également sévi au point de pousser les investisseurs vers d’autres pays. Ces investisseurs sont pour la plupart à la recherche de nouvelles opportunités d’investissements. D’où l’intérêt porté sur la destination gabonaise par les investisseurs de nationalité libanaise. Pour ces opérateurs économiques, le Gabon est un pays stable. Il regorge de beaucoup d’opportunités, notamment dans les secteurs agricoles, des infrastructures, et de l’industrie.

 

Leave a reply