Deux propriétaires de boîte de nuit placés sous mandat de dépôt à la prison de Port-Gentil

0
190

Deux propriétaires de boîte de nuit ont été placés sous mandat de dépôt à la prison de Port-Gentil. Patrick Ngamaleu et Franklin Ndénakié ont respectivement 41 et 38ans. Une procédure de non respect des restrictions liées au Covid-19 est lancée contre ces derniers. Ils sont accusés d’avoir mis en danger la vie des populations.

Ces tenanciers d’établissement de divertissement ont été épinglés des suites d’une descente musclée des éléments de la Légion Ouest. Ces agents constituent la gendarmerie de Port-Gentil. Ils ont procédé à l’attestation de plusieurs individus pris en flagrant délit de non respect des mesures barrières. Ces derniers ont violé considérablement les heures de couvre-feu. Les clients appréhendés ont été conduits à l’état-major de la gendarmerie provinciale de l’Ogooué-Maritime. Ils ont néanmoins été remis en liberté contre une amende de 24mille francs chacun.

Quant aux tenanciers de boîte de nuit, ils ont été déférés devant le procureur de la République. Avant de l’être, l’un des accusés, Patrick Ngamaleu s’est rendu auteur de diffusion d’informations mensongères. Il a alimenté la presse audiovisuelle, en faisant de fausses déclarations. Notamment sur l’heure de l’arrivée des agents de la gendarmerie. Ces derniers affirment avoir quitté leur base sur le coup de 21h45 et le propriétaire a fixé le début de l’opération à 21h15.

L’opération a démarré depuis le week-end du 25 Juin dernier. Les agents de la gendarmerie ont initié cette rafle au sein des boîtes de nuit, restaurants et autres troquets. Ceci pour traquer tous les établissements commerciaux qui annihilent les efforts du gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

À l’heure actuelle, les chiffres de la situation vaccinale globale au Gabon sont encourageants. Plus de 42 000 personnes ont déjà reçu leur première dose à la date du 2 juillet. Plus de 22 000 ont reçu leur deuxième dose. Les promoteurs de ces structures vont encore devoir attendre davantage de signaux favorables.

Leave a reply