Eau et électricité : Le service de distribution libéralisé

0
271

Le service d’approvisionnement en eau et électricité du Gabon est désormais libéralisé. Le ministre gabonais de l’énergie et des Ressources hydrauliques, Alain-Claude Bilie-By-Nze a annoncé vendredi dernier l’ouverture du marché. Il l’a notifié lors de son passage à l’émission « Face à Vous ». Il s’agit d’une émission de décryptage diffusée simultanément sur Gabon 1ère, Gabon 24, Radio Gabon, Urban FM, Télé Africa et Noor TV.

Au cours de sa prise de parole, le membre du gouvernement a notifié que la libéralisation du service a pour objectif de réduire le problème de desserte en eau. Désormais, de nouveaux opérateurs peuvent prendre la marche pour en être le mandataire. Le ministre a souligné que “l’État n’a plus de monopole de droit dans le pays. La production et la distribution ont été libéralisées par les textes qui existent”.

Le problème de desserte en eau et électricité s’accentue au Gabon. Cet état de chose s’explique par l’explosion démographique à l’intérieur du pays. Cette libéralisation se présente alors comme une solution. Le ministre émet néanmoins des réserves. Il précise qu’il « faudrait que le marché soit capable d’aborder deux ou trois opérateurs.”

Toujours pour résoudre le problème de desserte en eau et électricité, le gouvernement a entrepris d’autres initiatives. Il s’agit entre autres du programme PIAEPAL d’une valeur de 77 milliards de Fcfa et du plan d’urgence d’une valeur de 10 milliards de FCFA.

 

Leave a reply