Economie : Le Gabon souhaite gagner 40 places dans le classement Doing Business d’ici 2025

0
187

Le ministre de la Promotion des Investissements, Carmen Ndaot, a rencontré ce 1er avril, les acteurs du secteur public pour une séance de travail sur l’actualisation et l’accélération de la feuille de route des réformes Doing business 2021-2023. Cette rencontre leur a permis de faire des projections pour l’amélioration de l’environnement des affaires au Gabon. En effet, d’ici 2025, le Gabon devra se hisser au rang des meilleures économies africaines en gagnant 30 ou 40 places dans le rapport Doing Business.

« Au regard de cet ambitieux challenge décliné dans la nouvelle feuille de route 2021-2023 élaboré par la Task force, il est impérieux que nous fournissions, tous ensemble, plus d’efforts dans l’accélération des réformes afin de faciliter au maximum le quotidien de nos opérateurs économiques », a déclaré Carmen Ndaot.

Le Gabon occupait la 169ème place sur 190 pays évalué selon le rapport Doing business 2020 publié par la Banque mondiale. L’amélioration de l’environnement des affaires inscrit dans le plan d’accélération de la transformation (PAT) permettra d’accroitre les flux des investissements privés locaux et étrangers au Gabon. Cet objectif que se sont fixé les autorités gabonaises permettra d’améliorer le positionnement du pays dans le Doing Business sur les prochaines années.

« Il nous faut travailler sur l’accélération de l’amélioration de nos réformes, travailler sur la communication des échanges avec le secteur privé pour que ce secteur privé soit informé des réformes implémentées par le gouvernement », a déclaré le  responsable de la Task force de la réforme du cadre des affaires dans le cadre du PAT, Yvon Capito.

Leave a reply