Eramet prévoit d’atteindre 600 millions d’Ebitda en 2021

0
129

Le groupe Eramet veut augmenter son excédent brut d’exploitation (Ebitda) en 2021. L’annonce a été faite le 16 février dernier. Ce groupe minier tire la majorité de ses résultats du manganèse produit au Gabon. En 2020, Eramet a réussi à réduire ses pertes et prévoit de porter son Ebitda à 600 millions d’euros en 2021.

Eramet prévoit également de porter sa production de minerais de manganèse à 7 millions de tonnes. Pour atteindre cet objectif, la société compte sur l’ouverture du nouveau plateau minier au Gabon et sur une augmentation des exportations de minerais de nickel à plus de 3,5 millions de tonnes. L’année dernière, l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) de la société avait chuté de 37 % par rapport à 2019. Soit 398 millions d’euros contre 630 millions d’euros en 2019.

Lors d’une conférence téléphonique, Christel Bories, PDG d’Eramet, a indiqué que « La crise, que ce soit par la baisse des prix des matières premières ou la chute des marchés comme celui de l’aéronautique a eu un impact sur notre Ebitda de 540 millions d’euros, soit 85 % de l’ensemble de l’Ebitda 2019 ». Cependant, l’entreprise a apporté de nombreuses améliorations et a réalisé 250 millions d’euros de gains opérationnels pour réduire l’impact de la crise.

En 2020, le groupe a subi une perte de 675 millions d’euros, contre une perte de 184 millions d’euros en 2019. En outre, le free cash-flow a baissé de 36 millions d’euros sur l’année 2020. La dette du groupe s’élevait à 1,33 milliard d’euros au 31 décembre 2020, en dessous de sa dette de 2019.

Leave a reply