Faits divers : Une prisonnière en cavale rattrapée et réincarcérée à Mouila

0
401

Une prisonnière en cavale à Port-Gentil est rattrapée et réincarcérée à Mouila. Mathilde Moussavou est de nouveau en détention. 3 mois après son évasion de la prison de Mouila, elle a été rattrapée par les agents de la brigade de gendarmerie de Port-Gentil. La détenue est poursuivie depuis 2020 dans le cadre d’une affaire de vol de bébé.

Depuis ce 4 Mai 2021, Mathilde Moussavou Massande séjourne dans une cellule de prison à Mouila. C’est de cette même cellule qu’elle s’est évadée le 09 février 2021. Elle a réussi à tromper la vigilance des gardiens qui l’accompagnait à sa consultation psychologique. En effet, l’accusée traîne des problèmes psychologiques dus à sa quête de maternité. Elle est suivie depuis son arrestation par un psychologue au Centre hospitalier régional de Mouila. La décision est prise par les autorités de la maison d’arrêt, ne disposant pas du service. Mathilde profite de sa sortie du mardi 09 février pour se fondre dans la nature. Elle est rattrapée le mardi 4 mai dans la province de l’Ogooué-Maritime.

Sa présence dans la capitale économique a été signalée à plusieurs reprises par son entourage.  «De fil en aiguille, le commandant de compagnie de Port-Gentil, le capitaine Thierry Bonda Boundzanga, et ses éléments ont pu mettre la main sur Mathilde Moussavou Massendé».

«J’ai fui parce que je savais qu’après chez le psychologue on allait me ramener en prison. Par rapport à ma situation, je me dis que la prison n’est pas la solution. Quand je suis en prison je ne fais rien mais quand on va me faire sortir, si je ne suis pas traitée je vais encore faire la même chose», a expliqué Mathilde Moussavou  après son interpellation.

Mathilde Moussavou Massendé est de nouveau incarcérée à la prison de Mouila dans la province de la Ngounié.  «Je ne kidnappe pas les enfants pour leur faire du mal, mais pour les garder, dans la mesure où moi-même je n’arrive pas à en donner naissance. Chaque fois que je contracte une grossesse, celle-ci n’arrive jamais à son terme pour des raisons que je ne maîtrise pas.», a-t-elle ajouté.

Leave a reply