Formation professionnelle : Plus de 8000 places bientôt disponibles

0
133

Dans une interview accordée au quotidien L’Union, la ministre chargée de l’emploi et de la Fonction Publique, Madeleine Berre, a rappelé les défis relevés et les ambitions du gouvernement dans le secteur de la formation professionnelles.

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, avait présenté dès 2018, des stratégies pour éradiquer le chômage dans le pays. La résolution de la problématique de l’inadéquation entre la formation et les besoins du marché d’emploi constitue l’une de ses priorités.

La concrétisation de cette ambition passe par deux axes. « Le premier axe concerne la réforme institutionnelle régissant les textes de la formation et de l’enseignement professionnels », a déclaré Madeleine Berre. Dans ce contexte, des textes régissant l’attribution des bourses professionnelles ont été instaurés. La semaine dernière, le chef de l’Etat a également inauguré le Centre international multisectoriel de formation et d’enseignement professionnels de Nkok (CIMFEPN).

Selon la ministre, avec ce premier axe, « l’offre de formation professionnelle devrait passer de 2500 places à plus de 8 000 ».

Le second axe, concerne la gestion des centres de formations. Madeleine Berre a indiqué qu’en dehors du conseil d’administration de l’Agence de formation d’enseignement professionnels, les conseils d’établissements « verront dorénavant la présence du secteur privé ».

Leave a reply