Gabon-Badea: vers la signature d’une convention cadre entre les deux parties

0
217

Le Gabon et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea) s’apprête à signer une convention cadre. Il s’agit d’un accord de financement du Plan d’accélération de la transformation (PAT) initié par le gouvernement gabonais. Les projets du PAT étaient au cœur d’une rencontre tenue entre le ministre gaboansi de l’économie et le consultant senior de la Badea. Mohamed Lemine Raghani a été reçu hier en audience par le ministre gabonais de l’économie, Nicole Jeanine Lydie Roboty Mbou.

« Cette rencontre avait pour but la relance du partenariat entre le Gabon et la Badea. Les projets du PAT dans plusieurs domaines ont été analysés. Il s’agit notamment des domaines du transport, de l’éducation, de la santé, de l’immobilier et de l’agriculture », apprend-on du ministère de l’Economie.

La Badea œuvre dans le financement de projets économiques dans les pays non membres de la ligue arabe. Le montant de la convention n’a pas encore été dévoilé. Néanmoins, il faut noter que le pays a besoin d’un montant global compris entre 4200 et 4500 milliards de FCFA pour la mise en œuvre du PAT. Dans le domaine de la santé, il faut près de 100milliards de FCFA à l’horizon 2023. L’agriculture nécessite une somme comprise entre 100 et 150milliards de FCFA. Le secteur de l’éducation et de l’emploi nécessite entre 300 et 400 milliards de FCFA. Celui du transport qui nécessite entre 2000 et 2500milliards de FCFA. Puis l’immobilier, entre 120 et 150 milliards de FCFA.

 

Leave a reply