Gabon : Course vers le poste de membre non permanent du Conseil De Sécurité des Nations Unies

0
175

Le Gabon accélère le processus visant à intégrer sa candidature au poste de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Le sujet a été abordé au cours de la rencontre du ministre gabonais des Affaires étrangères Pacôme Moubelet-Boubeya et de son homologue russe Sergueï Lavrov. Les deux autorités se sont entretenues à Moscou la semaine dernière. « Une attention particulière a été accordée à la réforme des Nations Unies et de son Conseil de sécurité. Le contexte de la demande du Gabon d’être élu membre non permanant du Conseil de sécurité pour la période 2022-2023 a été également abordé», a informé l’ambassade de la  Russie au Gabon.

La représentation diplomatique n’a laissé fuiter aucune information sur un potentiel soutien de la Russie. Mais selon plusieurs sources, le Gabon pourrait compter sur l’appui du pays lors de la prochaine élection au sein du Conseil de Sécurité. La Russie est l’un des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU). A ce poste, le pays dispose d’un droit de véto qui peut aller en faveur du Gabon. Le Gabon ambitionne remplacer l’un des membres non permanents. Il s’agit entre autres de l’Estonie, le Niger, la Tunisie, le Vietnam.

Le Gabon pourra siéger parmi les dix membres non permanent du Conseil de Sécurité. C’est au sein de cette instance que la mission principale de l’Onu est appliquée. Il s’agit du maintien de la paix et de la sécurité internationale.

 

Leave a reply