Gabon : Le premier bébé gorille issu de deux parents réintroduits est né

0
250

Le Gabon a accueilli depuis quelques jours le premier gorillon né de deux parents réintroduits. Il s’agit d’une première mondiale pour cette espèce en voie de disparition. Le bébé gorille est né en milieu naturel au Gabon. Il est le fruit de l’union du gorille Mayombé, sa mère venu du parc Zooparc de Beauval en France. Puis de Djongo, son père issu du zoo Port Lympne dans le Kent au Royaume-Uni.

« La nature est brutale. Tout peut arriver. Ce bébé est fragile, mais pour le moment, Mayombé sa mère âgée de 13ans, tient son nouveau-né dans une position parfaite. Elle  le nourrit bien », a indiqué Delphine Delord, directrice associée du ZooParc de Beauval. Le gorillon est né dans la nuit du 13 au 14 juin dernier. Les soigneurs de la fondation Aspinall, confirme qu’il est en bonne santé.

Cette naissance laisse entrevoir un « avenir meilleur possible pour cette espèce », a commenté Rodolphe Delord, président du Zooparc. Il avait supervisé le transfert de Mayombé au Gabon en 2019. Le gorille Djongo est né à Port Lympe. Il avait été rapatrié au Gabon en 2013 avec son père Djala. Ce dernier avait perdu sa famille à cause des braconniers avant d’être secouru par la fondation Aspinall en 1986.

Les statistiques renseignent qu’il ne subsisterait « plus que 150 000 à 250 000 gorille des plaines de l’ouest dans la nature ». Environ 800 d’entre eux vivraient dans des zoos. Cette naissance en territoire gabonais projette davantage une image positive de la biodiversité du pays. Il est d’ailleurs considéré comme leader en Afrique en matière de protection de la biodiversité. Le Gabon a  mis en place des politiques ambitieuses visant à protéger les espèces animales menacées comme les gorilles ou les éléphants.

Leave a reply