Grand Libreville : Après l’obscurité, la lumière

0
257

500 foyers du Grand Libreville ont été reconnectés au réseau électrique après avoir vécu plusieurs semaines dans l’obscurité. La Société Générale d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a procédé à la reconstruction des branchements électriques dans plusieurs localités. Il s’agit entre autres des localités victimes d’incendie tels que Bikélé, Glass et Igoumié. Durant cette période, plusieurs activités étaient au ralenti.

17 compteurs victimes de l’incendie à Bikélé ont été remis en service à partir d’un poteau électrique. A Igoumié, dans la commune d’Owendo, il y a eu réhabilitation de 63 compteurs électriques endommagés. Ils ont subi l’effet de la destruction du mur d’une habitation en planches et d’une barrière qui faisait office d’abri-compteurs. A ces compteurs sinistrés, s’ajoutent 29 autres identifiés par la SEEG comme étant non-conformes.

Les travaux ont été effectués sur fonds propres de la société à hauteur de près de 167millions de FCFA. « Lesdits travaux ont également permis le déplacement du poste de transformation Haute tension-Basse tension. Un transfert  de 20 branchements existants est en cours. Ils offrent la possibilité à plus de 500 foyers de se raccorder au réseau public », déclare l’entreprise.

La Seeg a entrepris plusieurs autres actions visant à améliorer la desserte en électricité. Des travaux d’extension du réseau aérien Haute-Tension sur un linéaire de de 900 mètres ont été effectués. La construction d’un réseau aérien Basse-Tension torsadé de 2700 mètres est entreprise. Deux postes de transformation urbains de distribution publique ont été également construits.

 

Leave a reply