Grand Libreville : les autorités communales mettent en place des mesures pour assainir les villes

0
150

Les autorités communales du Grand Libreville veulent assainir leurs villes respectives. Elles se sont récemment rencontrées pour discuter des questions de l’insalubrité qui pèsent sur les grandes villes gabonaises. Il s’agit notamment des communes de Libreville, OwendoAkanda et de Ntoum. La rencontre a été initiée par le ministre gabonais de l’intérieur, Lambert Noël Matha.

Cette réunion d’urgence est intervenue alors que les villes du Grand Libreville font face à de nombreux maux. Il s’agit notamment de ceux liés à la recrudescence du déficit de ramassage d’ordures. S’en suivent le manque de nettoyage des rues et l’incivisme des populations. En effet, de part et d’autre des artères de ces villes précitées, l’insalubrité bât son plein. La capitale Libreville croule sous le poids d’immondices, la pollution organique et les constructions anarchiques.

Pour les autorités municipales et leur tutelle, il est désormais question de trouver des solutions pérennes et à cette situation. “Ce jour, il était question d’évoquer des solutions pérennes. Celles devant permettre que ce spectacle hideux, qui s’offre à nos yeux, disparaisse à jamais« , a expliqué le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha.

Pour celui-ci, les mairies doivent prendre leurs responsabilités. Selon lui, la nouvelle loi sur la décentralisation donne aux maires d’arrondissement les pleins pouvoirs dans la pré-collecte et le ramassage des ordures ménagères. Pour soutenir l’action des municipalités, le ministre a annoncé la volonté de l’État à mettre à leur disposition du matériel. Il s’agit principalement des bennes et des bacs à ordures afin de faciliter leurs travaux. Ces villes devraient ainsi retrouver un peu de fraîcheur.

Leave a reply