Initiative en faveur des jeunes gabonais : La fondation Sylvia Bongo Ondimba prolonge le projet Ozavino

0
235

La fondation Sylvia Bongo Ondimba a perpétré les actions initiées dans le cadre de la mise en œuvre du projet Ozavino. Il s’agit d’un programme de bourse d’honneur initiée depuis 2013. Il offre un accompagnement et une prise en charge à des étudiants dans leur études supérieures. Le bilan des bourses attribuées dans ce projet est référencé dans le rapport d’activité 2020 récemment publié de la fondation Sylvia Bongo Ondimba.

Le projet d’octroi de bourses figure parmis tant d’autres projets initiés à l’endroit des jeunes. La fondation Sylvia Bongo entend accompagner, sensibiliser et stimuler les jeunes dans les milieux scolaires et universitaires. Ceci pour leur permettre une meilleure appréhension de l’univers professionnel. Plusieurs jeunes talentueux ont pu bénéficier à cet effet du programme Ozavino. Actuellement 10 bourses d’honneur sont en cours d’attribution. Durant l’exercice 2020, la bourse a été attribuée à un jeune étudiant gabonais aux capacités remarquables. Tous les boursiers ont en général ont pu valider leur année académique. Ceci malgré l’avènement du Covid-19 et des conditions d’études et de vie qui ont changé à cet effet. La fondation a répondu à toutes les sollicitations des boursiers en territoire étranger.

La fondation Sylvia Bongo Ondimba a militer pour l’accès équitable à l’éducation aux jeunes indépendamment de leur origine sociale ou ethnique, de leur sexe ou de leur handicap. Depuis 2018, le projet « École de l’Égalité des Chances » a été initié. L’école publique primaire Ens B a été entièrement rénovée dans le cadre de l’exécution de ce projet. Celui-ci a ciblé principalement les établissements des quartiers sous-intégrés de Libreville. Grâce à la fondation,, des cours d’anglais et d’informatique sont disponibles à tous les niveaux dès le pré-primaire. Les élèves rencontrant des difficultés bénéficient d’un programme de cours de remédiation.

Le projet Eneda a lui aussi vu le jour. Il a été dirigé à l’endroit des personnes vivant avec un handicap au Gabon. Notamment à l’endroit des jeunes déficients auditifs. Ceci pour favoriser l’égalité des chances et l’inclusion de cette nouvelle génération. La fondation a procédé à la rénovation d’une structure accueillant les jeunes déficients auditifs. Elle a également offert des équipements de pointe adaptés aux besoins de cette communauté éducative. Plus d’une vingtaine d’élèves ont pu effectuer des bilans auditifs et une dizaine d’ordinateurs ont été installés dans la nouvelle école toute refaite.

Plusieurs autres activités prévues par la fondation ont été interrompues par l’avènement de la pandémie du Covid-19. Néanmoins, elle s’est adaptée pour atteindre les objectifs fixés. La fondation Sylvia Bongo Ondimba a pu bénéficier du soutien de ses partenaires techniques et financiers dans la réalisation des projets. Il s’agit notamment de la Cnamgs, des ministères des affaires sociales et de l’enseignement supérieur gabonais et bien d’autres encore. Elle continue néanmoins de travailler pour promouvoir la responsabilité des jeunes et la préparation de leur avenir dans de meilleures conditions.

 

Leave a reply