Invasion d’éléphants à Dourouni : un champ de bananiers et plusieurs autres cultures vivrières saccagées

0
207

Une invasion d’éléphants s’est produite dans la nuit du 4 au 5 Juillet dernier. Les pachydermes se sont introduits dans un champ de bananiers et d’autres cultures vivrières. Il s’agit d’une plantation appartenant à une famille habitant le quartier Dourouni. Les dégâts sont assez importants.  Toutes les cultures de Alain Mombo, le propriétaire ont été saccagées.

Cette invasion des éléphants ravive le conflit homme-faune. Il est assez récurrent ces dernières semaines dans plusieurs localités du Gabon. Les pachydermes de Dourouni ont juste profité d’une coupure d’électricité qui a plongé la localité dans l’obscurité. La situation est fortement décriée par la population et par la famille victime.

Selon plusieurs sources, les populations de cette partie du Gabon, vivent la peur au ventre. Il ne s’agit pas de la première fois que les pachydermes arrivent aussi près des habitations. A Mouila, les animaux viendraient en ville un peu plus souvent. « Il y a quasiment deux ans, un buffle puis un singe étaient arrivés jusqu’à la route bitumée. Ils avaient fini dans la marmite des riverains », a souligné un témoin.

Le fait remet au goût du jour, la problématique homme-faune. Elle a déjà été la source des manifestations, notamment à Mékambo dans l’Ogooué-Ivindo. La population dit s’en remettre au gouvernement. Elle se réfère aux lois protégeant les pachydermes en territoire gabonais.

Leave a reply