Jeff Bezos débourse 40millions de dollars pour protéger les forêts du Bassin du Congo

0
267

Le fondateur d’Amazone, classé homme le plus riche au monde, Jeff Bezos va débourser 40millions de dollars américains pour protéger les forêts du Bassin du Congo. À travers sa fondation The Bezos Earth Fund, le richissime homme d’affaires américain entend protéger l’environnement et lutter contre le changement climatique.

L’annonce du don a été faite par ladite fondation il y a quelques jours. Les fonds seront transmis à l’ONG Wildlife Conservation Society. Ils devront également servir à aider les communautés locales ainsi que les peuples autochtones à protéger eux-mêmes les forêts. Ce financement fait partie des 5 milliards de dollars mobilisés par l’Earth Fund et huit autres organisations. Il matérialise la mise en place du projet “Défi protéger notre planète”. C’est le plus grand engagement de financement privé jamais consacré à la conservation de la biodiversité.

« L’engagement du Bezos Earth Fund envers la conservation et la protection de la nature est transformationnel. Grâce à ce nouveau soutien de l’Earth Fund, nous allons pouvoir intensifier nos travaux dans le bassin du Congo et la zone Andes-Amazonie. Nous allons travailler en étroite collaboration avec des gouvernements, des PACL et des organisations nationales afin de préserver les aires protégées. Puis conservées en tant que bastions de la biodiversité et des solutions naturelles pour lutter contre les changements climatiques. Nous sommes ravis de travailler avec une coalition d’administrateurs du Bezos Earth Fund et de nos partenaires. Ceci afin de garantir que ce nouveau soutien fera progresser nos efforts collectifs en faveur de la nature et des personnes« , a déclaré le président de la WCSCristián Samper.

Le bassin du Congo est situé en Afrique centrale. Il couvre une superficie totale de 3,7 millions de km² et abrite certains des plus grands peuplements intacts de forêt tropicale humide de la planète. Il constitue la deuxième plus grande forêt tropicale humide du monde. Il est également considéré comme le deuxième poumon de la planète, après l’Amazonie en déclin rapide. Le territoire du Gabon est recouvert à près de 88 % par les forêts du Bassin du Congo.

Leave a reply