Justice : Un homme déclaré non coupable après 9 ans de prison pour parricide

0
229

Alain Roger Makaya Makaya, accusé de parricide sur sa mère Jeannette Kougou Mbadinga a été déclaré non coupable le 7 avril par la cour d’appel judiciaire de Libreville. Après avoir passé 9 ans derrière les barreaux, il retrouve Sa liberté.

Le matin du 18 mars 2012, le corps sans vie de sa mère a été découvert dans le quartier Pk12-Bizanga.Le corps aurait été découvert derrière la maison, qu’elle partage avec ses trois enfants, dont Alain Roger Makaya Makaya, et présenterait des traces de coups de couteau. Les investigations judiciaires ont conduit à suspecter Alain Roger. Il a été placé en détention pour parricide. Il a toujours nié les faits devant la justice. Lors de sa comparution devant le tribunal, présidé par Nancy Engandzas Iwenga, il a une nouvelle fois nié les faits. « Je ne suis pas le coupable de cette affaire madame la présidente. Je n’ai jamais tué ma mère », a-t-il déclaré.

Selon Cherubin Kouendi, représentant du ministère public, les preuves recueillies par les enquêteurs semblent peser contre l’accusé. Selon son avocat, Irène Essono Nze, les preuves ne sont pas suffisamment cohérentes pour accuser son client de parricide. Il mentionne entre autres, l’absence de l’arme du crime et de l’autopsie.

Après avoir analysé les doutes et les incohérences soulevés par l’avocat, le tribunal a déclaré Alain Roger Makaya Makaya non coupable lors du délibéré. Son mandat de dépôt a donc été levé.

Leave a reply