Justice : Un homme écope de 20ans de prison dont 5 avec sursis pour traite d’être humain

0
129

Un gabonais a été condamné à 20ans de prison dont 5 avec sursis pour traite d’être humain. Thomas Maganga Projinitho est reconnu coupable d’un bon nombre de crimes. En dehors du traité d’être humain, il est également condamné pour viol sur mineure de moins de 15ans. Il est aussi reconnu coupable d’inceste et d’incitation à l’avortement.

La cour criminelle spécialisée a rendu son verdict. Les faits remontent à novembre 2018. L’accusé a été dénoncé par une de ses victimes. Il s’agit de la petite C. E. M. âgée de 14ans au moment des faits. Thomas Maganga avait fait venir sa victime du Bénin pour le Gabon. Cette dernière devrait y  » poursuivre ses études « . Ce n’était qu’un prétexte avancé par l’accusé. La jeune fille était victime d’abus sexuels et enchaînaient des travaux pénibles. Cette dernière a alors saisi les Officiers de police judiciaire. Elle a également indiqué que Thomas Maganga entretenait également des relations sexuelles avec sa fille Olive Mengue m’Otho.

Thomas Maganga est interpellé avec sa compagne Josiane Aboungono m’Otho. Celle-ci est poursuivie pour complicité. Elle n’a pas dénoncé tous les crimes de son conjoint. Devant la cour, la fille du couple a affirmé avoir informé sa mère des pratiques de son père. Une pratique qui a baissé à l’arrivée de la jeune C. E. M. Cette dernière et la fille du couple ont  d’ailleurs eu chacune une  grossesse que l’accusé a fait interrompre. La conjointe de l’accusé a réfuté les faits. Elle affirme avoir été mise devant le fait accompli par son époux. Quant à Thomas Maganga, il a reconnu les faits qui lui sont  reprochés.

Le Ministère public est revenu longuement sur les dispositions légales réprimant ces infractions. Le procureur général a évoqué la gravité des actes de l’accusé. Il a donc requis la peine  de 20 ans de réclusion criminelle contre Thomas Maganga Projinitho.

 

Leave a reply