La BAD prévoit une croissance du PIB de 2,1% en 2021 et de 3,8% en 2022

0
178

La Banque africaine de développement (BAD) a prévu une croissance du produit intérieur brut (PIB) du Gabon de 2,1% en 2021 et de 3,8% en 2022. Le taux d’inflation devrait baisser à 3% en 2021 et 2,5% en 2022. Mais selon la BAD, ce scénario optimiste pourrait être compromis si la pandémie se poursuit au-delà du troisième trimestre de 2021.

L’économie gabonaise a été affaiblie par la pandémie de Covid-19. Par conséquent, le PIB réel du pays a diminué de 2,7 % en 2020, après une croissance de 3,9 % en 2019. Le pays a connu une baisse de 21% de la production pétrolière selon la BAD.

Le Gabon a enregistré une baisse des prix du pétrole et un ralentissement de l’activité du secteur non pétrolier résultant des mesures visant à contenir la propagation de la Covid-19. « Le pays a enregistré un déficit budgétaire de 5,2 % du PIB en 2020, contre un excédent de 1,4 % en 2019. Le déficit des comptes courants s’est creusé, passant de 0,3 % du PIB en 2020 à 9,5 % en raison de la chute des prix du pétrole et des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement », indique la BAD.

Pour cette année, la BAD prévoit une mobilisation des recettes non pétrolières et une maîtrise des dépenses courantes afin de réduire le déficit budgétaire à 3,4% du PIB en 2021 et 1,7% en 2022.

Le gouvernement a mis en place plusieurs stratégies pour relancer l’économie du pays. Le plan d’accélération de la transformation de l’économie du pays (2021-2023) permettra au Gabon d’explorer d’autres secteurs d’activité économique. L’ambition des autorités est de réduire le poids du pétrole dans le PIB du pays.

Leave a reply