La BDEAC prépare un nouvel emprunt obligataire de 100 milliards de FCFA pour Septembre 2021

0
522

La banque des États de l’Afrique centrale (BDEAC) va lancer un nouvel emprunt obligataire. L’opération est prévue pour septembre 2021 et est évaluée à hauteur de 100milliards de FCFA. L’annonce a été faite dimanche dernier sur le site internet de l’institution financière.

Cette nouvelle mobilisation de fonds émane de la forte croissance des demandes de financement au sein de l’institution. Ces demandes proviennent des États et des investisseurs de la Cemac. L’emprunt obligataire se fera par appel public à l’épargne sur le marché financier de l’Afrique Centrale. Cette enveloppe constitue la seconde phase du plan de financement de 300 milliards de FCFA prévue sur la période 2020-2022. Il a été approuvé par l’assemblée générale en 2020. L’emprunt devrait consolider la promptitude de la Banque à répondre aux différents appels de fonds. Ceci dans le cadre des projets intégrateurs. Pour également appuyer la relance économique par un renforcement du financement du secteur privé.

Pour le plein succès de cette seconde phase, le président de la BDEAC, Fortunato-OFA Mbo Nchama, promet le renforcement de l’inclusion financière. Un nouveau pourcentage de souscription sera mis en place. Il sera dédié aux personnes physiques avec une meilleure rentabilité. Les ressortissants de la diaspora sont invités à souscrire massivement, le moment venu. Afin de « bâtir une base solide pour leur retour dans leurs pays d’origine », a-t-il déclaré.

La date du lancement de ce nouvel emprunt n’est pas encore communiqué. La Bdeac a indiqué que la première phase de ce plan de financement a connu un véritable succès en 2020. Entre le 21 et le 29 décembre 2020, l’institution bancaire a levé environ 107 milliards de FCFA. Les fonds ont servi au financement des projets des secteurs privé et public. Puis pour la mise en œuvre des projets intégrateurs prioritaires du Programme économique régional de la Cemac. Il a touché les pays comme le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad.

Leave a reply