Réforme boursière : Une économie budgétaire de 25milliards de FCFA par an envisagée

0
219

La coordination générale des affaires présidentielles dirigée par Nourredin Bongo Valentin a contribué à l’adoption d’une nouvelle réforme boursière. Grâce à celle-ci, le Gabon pourra réaliser une économie budgétaire de 25milliards de FCFA par an. Il s’agit du bilan récemment dressé par le désormais ancien Cgap, Nourredin Bongo Valentin. Ce dernier cède son fauteuil au sein de la coordination et laisse derrière lui un bilan élogieux.

Nourredin Bongo Valentin a réussi à poser des bases essentielles pour permettre au Gabon de réaliser des exploits. Le pays pourra atteindre ses objectifs dans plusieurs secteurs d’activités. Grâce à la réforme boursière adoptée en avril dernier, le gouvernement assure une attribution équitable des bourses aux gabonais. « La réforme de bourses permet une attribution des bourses selon les critères sociaux et selon la méritocratie ». Cette politique pourra tenir dans le temps et poser des bases sociales fondamentales pour le gouvernement gabonais.

Le coordonnateur général des affaires présidentielles laisse derrière lui un nombre important d’exploit au sein de la Présidence de la République. « Durant ces vingt et un mois écoulés, la coordination générale a fait tout ce qui était en son pouvoir pour se  montrer digne des missions à elle assignées. Nous croyons pouvoir dire aujourd’hui, avec humilité et lucidité, que le contrat a été rempli », a déclaré Nourredin Bongo Valentin.

Leave a reply