La Coopération française offre des équipements au laboratoire de la police scientifique gabonaise

0
126

La Coopération française a fait un important don de matériels à l’endroit de la police technique et scientifique gabonaise. Il s’agit d’équipements techniques destinés au laboratoire de ladite entité gabonaise. La réception du matériel a été faite jeudi dernier par le ministre gabonais de l’intérieur, Lambert-Noël Matha.

La dotation est composée des scanners pour la création d’un fichier pénal numérique. Ceci afin de faciliter la recherche des auteurs d’infractions pénales. Ce matériel permet d’archiver les données morphologiques, chromatiques et les empreintes digitales des présumés auteurs de crimes. «  Ce nouveau matériel aidera surtout à redynamiser le fonctionnement de la Direction de la police technique et scientifique. Celle-ci fera preuve d’un peu plus d’efficacité dans la recherche de preuves objectives de culpabilité ou d’innocence« , a déclaré Lambert-Noël Matha, ministre gabonais de l’intérieur.

Jusqu’ici manuel, le fichier pénal n’est pas accessible sur l’ensemble du territoire. Dans le même temps, il est difficile de répertorier tous les délinquants. Selon des sources policières, la manipulation peut facilement faire objet de fraude. Le problème se pose davantage pour avoir les informations dans la version manuelle. Désormais, avec une simple connexion numérique, on pourra avoir accès à ces fichiers. Le dispositif permet également d’accéder aux fichiers des délinquants et autres criminels sur l’ensemble du territoire sans avoir à se déplacer. Cela permet de présenter devant le procureur que les véritables auteurs de crimes.

Ce don est également composé d’un épiscope pour la codification et la lecture des caractères analytiques des empreintes digitales. On y retrouve aussi une cabine de fumigation pour la révélation physico-chimique des traces papillaires. La Coopération française a par ailleurs fait don des équipements divers pour la signalisation des personnes en gardes à vue. L’ensemble des équipements a été remis à la disposition du commandement en chef des Forces de police nationale de Libreville.

Ils participent à renforcer les capacités opérationnelles de la police gabonaise. Ceci dans leur stratégie de lutte contre la criminalité, la fraude documentaire, la lutte contre les violences faites aux mineurs et aux femmes.

Leave a reply