La dette gabonaise franchit la barre de 7 000 milliards FCFA 

0
299

La dette gabonaise a franchi la barre de 7 000 milliards FCFA. L’annonce a été faite hier par la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Le montant représente 75 % du produit intérieur brut (PIB) du pays. Ce pourcentage d’endettement dépasse largement le seuil de convergence communautaire de 70 % du PIB prescrit par la CEMAC. Ceci pour que la dette soit viable et supportable.

Pour remédier à cette situation, la CDC, indique que le Gabon devrait céder au diktat de la restructuration. « Le gouvernement au cours de ces dernières années a multiplié les emprunts de remboursement. C’est une situation favorisée par la pandémie. Le gouvernement a dû entamer les efforts de mise en œuvre des réformes budgétaires et de gouvernance. Le gouvernement devrait céder au diktat. Toute chose qui devrait à court terme limiter les pressions sur les liquidités. D’un autre côté, il faudra allonger à la fois les périodes de remboursement et le montant final des crédits« , a déclaré la CDC.

La CDC estime que cette restructuration de la dette est nécessaire pour faire face dans l’immédiat aux nombreux besoins de financement. Il s’agit notamment des projets structurants qui doivent être mis en œuvre. Cette solution doit être appliquée avec des pincettes par le gouvernement dont le projet de loi de finances 2022 est résolument en faveur d’une réduction de la dette publique.

Leave a reply