La douane gabonaise met en garde contre la fausse opération de recrutement au sein de ses services

0
244

La douane gabonaise dément toute implication dans la dite opération de recrutement au sein de ses services. Elle met en garde les citoyens gabonais contre l’arnaque à laquelle ils sont confrontés depuis plusieurs jours. Il s’agit de personnes mal intentionnées qui grugent les populations appâtées par de fausses annonces de recrutement. Une série de recrutement dite de la Direction générale des Douanes et droits indirects (DGDDI).

« Les Douanes gabonaises démentent formellement être à l’origine de cette démarche frauduleuse. Celle-ci vise à extorquer de l’argent à des compatriotes. Elles rappellent que tout concours d’entrée en douanes se fait par voie de communication officielle, conformément aux dispositions des textes en vigueur », a indiqué Boris Admina Atchoughou, directeur général des douanes.

Cette forme d’anarque sur les recrutements devient de plus en plus récurrente au Gabon. Il y a quelques mois, c’était le tour de la Gabon Special Economic Zone (GSEZ). Puis celui de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog). Ces deux entreprises ont également lancé l’alerte contre des anarques à l’emploi en leur nom sur les réseaux sociaux. Ces fausses informations véhiculées sont néanmoins répréhensibles par la loi gabonaise.

L’administration des douanes n’a pas manqué d’inviter le public à la vigilance. Puis à signaler ces faits à la gendarmerie nationale ou au commissariat de police le plus proche. Cette administration existe depuis 1959 en territoire gabonais. Elle est chargée de la liquidation des droits et taxes à l’importation et des droits de sortie de certaines marchandises locales à l’exportation. La douane gabonaise assure également le contrôle de la régularité des opérations de dédouanement. Elle accompagne et assiste les opérateurs économiques, promeut les échanges extérieurs et diffuse des informations statistiques.

Leave a reply