La fécondation in vitro sera de nouveau une réalité en territoire gabonais 

0
183

Le centre hospitalier universitaire mère et enfant fondation Jeanne Ebori (CHUMEJE) va dès le premier semestre de l’année en cours offrir des services de fécondation assistée. L’annonce a été faite par le ministre gabonais de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong vendredi dernier.

Au Gabon, un couple sur trois n’arrive pas à concevoir de manière normale et consulte pour des problèmes de fertilité. Le premier « bébé éprouvette » conçu à Libreville est né en juin 2001. Issu d’un couple ivoirien, il s’agissait d’un petit garçon pesant 2,9 kg.

La fécondation in vitro est une technique de procréation assistée qui consiste à pratiquer une fécondation. C’est une rencontre des spermatozoïdes et de l’ovule en laboratoire, in vitro. Ça se déroule donc en dehors du corps de la femme. Dans la pratique, les spermatozoïdes de l’homme sont mis en présence de l’ovule de la femme à l’extérieur de son corps. Tout le mécanisme se fait au laboratoire, puis l’embryon est réimplanté dans l’utérus de la future mère.

Leave a reply