La FEGASA relance le projet de création du Réseau de parlementaires pour la promotion des assurances 

0
167

Le président de la Fédération gabonaise des sociétés d’assurances (FEGASA) a relancé l’idée de la création d’un Réseau de parlementaires. C’est pour la promotion des assurances. Andrew Gwodog a abordé le sujet au cours d’une récente rencontre à Libreville avec Faustin Boukoubi, le président de l’Assemblée nationale.

 » Au cours de cette audience, nous avons abordé les questions relatives à la promotion du secteur des assurances au Gabon. Puis dans la sous-région et dans la Zone Cima. Nous lui avons aussi fait le point sur la visite du Réseau des parlementaires camerounais pour la promotion des assurances et des banques. À la suite de cette présentation, nous avons exploré les pistes de création d’un Réseau de cette envergure à l’Assemblée nationale« , a indiqué Andrew Gwodog, président du FEGASA.

La suite réservée à cette demande du président du marché gabonais des assurances n’est pas encore connue. Ledit projet est néanmoins annoncé depuis le mois d’octobre dernier. En effet, le réseau camerounais des parlementaires pour la promotion des assurances et des banques s’est entretenu, à Libreville avec la FEGASA. Le but a été d’examiner les modalités de mise en place d’un réseau des parlementaires banques assurances au Gabon et dans l’ensemble des 14 Etats membres de la Cima. Andrew Gwodog avait alors acquiescé à l’idée.

Ce projet de réseau parlementaire intervient dans un contexte où le secteur des assurances peine à convaincre les populations. Celles-ci demeurent réfractaires à souscrire à un contrat d’assurance. De ce fait, le taux de pénétration des assurances au Gabon est de l’ordre de 1,12 % et de l’ordre de 1,25 % dans les 14 pays membres de la Cima

Leave a reply