La Fondation Sylvia Bongo va distribuer 30 000 moustiquaires dans 6 provinces gabonaises

0
311

La Fondation Sylvia Bongo va distribuer près de 30 000 moustiquaires imprégnées dans 6 provinces gabonaises. Il s’agit des zones considérées comme les plus touchées par le paludisme. Parmi les zones identifiées, on retrouve les provinces du Moyen Ogooué, de la Ngounié et de la Nyanga. Les provinces de l’Ogooué-Lolo, du Haut-Ogooué et de l’Ogooué-Ivindo sont également concernées. Les moustiquaires seront essentiellement distribuées aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 5ans, aux personnes âgées et les personnes vulnérables.

En attendant cette prochaine distribution, une campagne a été lancée jeudi dernier à Plaine Ayémé. « Outre la distribution, les populations visitées bénéficieront des tests de diagnostic rapide du paludisme. Des traitements antipaludiques et divers médicaments seront remis aux dispensaires et centres de santé dans les provinces concernées. La Fondation, quant à elle, a également remis des layettes aux femmes enceintes rencontrées et des cannes anglaises aux personnes à mobilité réduite », a expliqué la Fondation Sylvia Bongo Ondimba.

La Fondation Sylvia Bongo Ondimba n’en est pas à sa première action de lutte contre le paludisme. Depuis sa création en 2011, elle a déjà distribué plus de 73 600 moustiquaires imprégnées aux femmes enceintes au Gabon. Cette distribution a également été dirigée à l’endroit des femmes enceintes, des mères, des personnes âgées mais aussi des élèves en territoire gabonais. Cette nouvelle campagne va durer jusqu’à la fin du mois d’août 2021.

Le paludisme demeure un véritable problème de santé publique au Gabon. Il est la première cause de consultation, d’hospitalisation et de décès dans le pays. Malgré les nombreuses actions menées par le ministère gabonais de la Santé, le mal persiste. En 2019, près de 800 000 milles cas de paludisme ont été enregistrés. Dans le lot, 591 décès ont été déclarés au Gabon selon le bilan effectué par la FSBO.

Leave a reply