La GSEZ  se désengage de la vague des recrutements sur les réseaux sociaux en son nom 

0
559

 La Société Gabon Special Economic Zone (GSEZ)affirme ne avoir aucun lien avec la vague de recrutements lancés en son nom sur les réseaux sociaux. «Il nous a été à nouveau signalé que des recrutements au nom de GSEZ ont lieu actuellement sur les différents réseaux sociaux. GSEZ ne se reconnaît en rien dans ces recrutements et décline fermement toute responsabilité liée à ceux-ci », prévient l’un des promoteurs de GSEZ.

La société en charge de la zone économique spéciale (ZES) ne recrute aucune entreprise opérant dans l’industrie du bois comme le notifie l’avis circulant sur les réseaux sociaux qui s’avère être un faux. Sur ledit document figure le logo de GSEZ avec une annonce portant recrutement «pour le compte des entreprises opérant dans l’industrie du bois ainsi que d’autres secteurs notamment : la sidérurgie, l’agro-industrie, le BTP, la chimie et l’industrie pharmaceutique ».

L’entreprise dénonce l’acte frauduleux orchestré et appelle à la vigilance des demandeurs d’emploi quant aux offres non officielles diffusées sur les réseaux sociaux. Elle précise que «toutes les offres d’emploi de GSEZ sont publiées uniquement sur les pages officielles GSEZ ou sur le site internet et ne sont pas payantes. »

Les arnaques à l’emploi sont de plus en plus  fréquentes pour le compte des entreprises gabonaises dont les enseignes sont utilisées en guise de couverture pour des anarqueurs sur les réseaux sociaux. Tout comme la GSEZ ce fut récemment la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) qui a essuyé une seconde vague d’anarque à l’emploi sur les réseaux sociaux.

 

Leave a reply