La JFD lance son premier accélérateur de la croissance des femmes à Libreville

0
210

La cérémonie de lancement officiel de la plateforme de la Journée de la Femme Digitale (JFD) au Gabon a eu lieu le mardi 23 mars 2021 à Libreville. A cette occasion, Delphine Remy-Boutang et Camélia Ntoutoume Leclercq ont inauguré le premier accélérateur de croissance pour les femmes entrepreneurs au Gabon.

« Véritable accélérateur de croissance en plein cœur de Libreville, la JFD est un lieu d’innovation, un espace d’échanges et d’émulation, un réseau puissant que nous souhaitons panafricain et paneuropéen. Nous ne pouvons plus nous priver de la moitié des talents. Nous devons agir et cela dès le plus jeune âge pour faire naître des vocations. C’est une question d’égalité mais surtout de compétitivité », a déclaré Delphine Remy-Boutang, CEO JFD, Présidente Global Entrepreneurship Network France.

C’était l’occasion pour la représentante de l’ADG de Comilog d’annoncer que 500 jeunes femmes seront formées au numérique. Selon Delphine Remy-Boutang, « Seulement 3% des start-up dirigées par les femmes sont soutenues par les bailleurs de fonds ».

Les lauréates du concours Margaret ont été dévoilées lors de la cérémonie. Xaviera Nguefo Kowo, une Camerounaise de 18 ans, première lauréate junior du prix Margaret, sous le patronage de M. Emmanuel Macron, a présenté son robot capable de collecter les déchets. Après avoir reçu son prix le 8 mars, Xaviera Kowo va maintenant bénéficier d’une bourse d’un an, d’une couverture médiatique internationale d’une valeur d’un million d’euros, d’ateliers de coaching et de formations dispensées par la JFD et ses partenaires. « Je veux être une source d’inspiration pour l’Afrique et le monde. Avec ce prix, je sais le privilège que j’ai d’être une Margaret » a-t-elle déclaré.

JFD a été fondée en 2013 et vise à mettre en relation des femmes qui changent le monde.  Elle représente une source d’inspiration et d’encouragement pour les femmes à innover. JFD renferme également le prix Margaret, qui célèbre chaque année les femmes qui osent, innovent et entreprennent.

 

Leave a reply