La loi de finances 2022 du Gabon est arrêtée à 2 936,6 milliards FCFA soit 191 milliards en baisse 

0
211

La loi de finances 2022 du Gabon vient d’être adoptée en Conseil des ministres tenue la semaine écroulée. Elle est arrêtée à 2 936,6 milliards FCFA contre 3 127,6 milliards FCFA prévus initialement. Ceci équivaut à une baisse de 191 milliards FCFA. Ce nouveau projet de loi prend en compte les recommandations issues du débat d’orientation budgétaire du mois de juin dernier. Il prend également en compte les actions du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT). Ensuite, il y a eu les mesures arrêtées dans le programme économique et financier signé avec le Fonds Monétaire International (FMI).

Le projet de loi est partagé entre recettes budgétaires (1 924,6 milliards de francs CFA) et ressources de Trésorerie et de financement (920,2 milliards de francs CFA). Ces prévisions ont enregistré une hausse de 302,4 milliards de francs CFA pour le premier poste. Pour le second poste, une baisse de 501,4 milliards de francs CFA est enregistrée. C’est comparativement à la Loi de Finances rectificative de 2021.

Les postes qui capteront ce budget sont multiples. On y retrouve, les charges financières liées à la dette, les dépenses de fonctionnement, les dépenses d’investissement. S’en suivent les dépenses liées au social et autres. Ce nouveau cadrage budgétaire profite par ailleurs de la reprise de l’activité mondiale avec une croissance projetée à 4,9 %. Cette croissance est motivée par la maîtrise de la pandémie de coronavirus et la reprise du marché des matières premières.

Ces prévisions macroéconomiques devraient avoir une incidence sur la reprise nationale de l’activité économique. Puisque le Gabon s’attend à un taux de croissance de 3 % après deux années particulièrement difficiles.

Leave a reply