La note souveraine du Gabon passe du triple C à B-

0
165

La note souveraine du Gabon est passée du triple C à B-. L’agence de notation financière Fitch Ratings l’a mentionné dans un communiqué rendu public hier. De décembre 2020 à Août 2021, le Gabon a légèrement progressé. Le pays se trouve légèrement hors du périmètre de la dégradation des équilibres des finances publiques. Ceci sous l’effet combiné de la baisse des recettes pétrolières. Puis des pressions sur les dépenses courantes dans un environnement caractérisé par la crise de la Covid-19.

« La mise à niveau reflète un récent assouplissement des pressions sur les liquidités. Ceci en raison de la hausse des prix du pétrole et d’un nouveau programme du Fonds monétaire international. Cela reflète également notre attente que la situation budgétaire sous-jacente du Gabon s’améliore. En raison d’un rebond des recettes non pétrolières, d’une réduction des dépenses liées à la pandémie et d’une restriction des autres dépenses courantes », a expliqué l’agence.

Néanmoins la situation économique ne va pas beaucoup changer. Le Fitch s’attend à ce que le déficit budgétaire s’élargisse à 3,3% du PIB en 2021 sur la base de la caisse contre 2,5% en 2020. Ces résultats reflètent l’impact qu’une baisse de la production pétrolière aura sur les recettes budgétaires. Une augmentation modérée des dépenses d’investissement et le budget lié à la pandémie est vivement attendue.

L’agence Fitch Ratings prévoit également une contraction de la production pétrolière de 14%. Une moyenne de 185 000 barils de pétrole est attendu par jour en 2021. Ceci après une modeste contraction de 1,2% en 2020. Cette moyenne reflète le respect partiel des coupes de l’OPEP, dont le Gabon est membre. Les besoins de financement totaux du Gabon sont estimés à 14% du PIB en 2021 et 7% en 2022. Ces estimations incluent l’amortissement anticipé prévu de l’eurobond du pays. Si il vient à échéance en 2022-2024 via une nouvelle émission. Une partie du produit sera utilisée pour le financement budgétaire.

Leave a reply