La police judiciaire a arrêté deux ressortissants gabonais pour possession de 4 pointes d’ivoire

0
342

Deux ressortissants gabonais ont été arrêtés le 4 mars à Libreville par la police judiciaire. Les deux individus étaient en possession de quatre pointes d’ivoire. Il s’agit de Mac Hudson Okouma Ndoulou et Menson Etame.  Leur peine peut aller jusqu’à 10 ans de prison.

La Police Judiciaire (PJ), avec l’appui du Service des Eaux et Forêts et de l’ONG Conservation Justice, a réussi à arrêter une nouvelle fois deux trafiquants de pointes d’ivoire. La police a reçu des informations sur l’endroit où la vente de pointes d’ivoire devait avoir lieu. Une équipe a été formée et déployée sur les lieux. Au cours de l’opération, Mac Hudson Okouma Ndoulou, conducteur d’un véhicule servant de clando, et Menson Etame, ont été arrêtés en possession de 4 pointes d’ivoire.

Ils s’apprêtaient à écouler la marchandise. Pourtant, la vente de pointes d’ivoire est prohibée au Gabon. Les deux présumés trafiquants seront présentés devant le procureur de la République du tribunal spécialisé de première instance de Libreville. Ils devront répondre des faits de détention et de tentative de vente d’ivoire. Les espèces de la faune sauvage sont protégées pour la sauvegarde de l’écosystème.

 

Leave a reply